fbpx

Syndrome du cou-texto (text-neck syndrome)

cou-texto-text-neck-syndrome-chiro-gatineau

Les téléphones intelligents et les tablettes font désormais partie intégrante de notre quotidien et leur place dans nos vies semble de plus en plus importante. Bien que leur utilité ne soit plus à démontrer, leur usage est toutefois la cause de douleurs au cou et au dos pouvant avoir des effets nocifs sur la santé. C’est dans cette ligne de pensées que nous vous invitons à découvrir le syndrome du cou-texto.

Quelques statistiques

L’arrivée des téléphones intelligents, des tablettes numériques et de l’internet haute vitesse a grandement contribué à augmenter l’efficacité des moyens de communications et d’accès à l’information, que ce soit dans le milieu des affaires ou dans la population en général. En 2014, plus de 52% des adultes possédaient un téléphone intelligent et près de 2 adultes sur 5 possédaient une tablette numérique au Québec. Pour la population adulte de 18 à 44 ans, le pourcentage de gens propriétaire d’un téléphone intelligent s’élevait à 75%.

Syndrome du cou-texto: les faits

Le poids moyen de la tête chez l’adulte est d’environ 10 à 12 livres. Afin de maintenir et répartir efficacement ce poids avec le reste de colonne vertébrale, le cou aura normalement une courbe concave vers l’arrière (lordose cervicale). Au quotidien, cette courbe est maintenue grâce au travail conjoint des muscles et articulations de notre cou nous permettant de maintenir une posture adéquate. De manière optimale, le centre de nos oreilles (lobe) devrait être aligné avec nos épaules lorsqu’on observe la posture de côté.

Or, l’utilisation fréquente du téléphone et de la tablette implique une flexion prolongée du cou afin de garder la tête penchée vers l’avant. Cette posture anormale augmente la pression exercée sur les disques et les vertèbres tout en provoquant un déséquilibre au sein de la musculature du cou. Ainsi, une légère flexion de 30 degrés vers l’avant par rapport à la normale peut augmenter jusqu’à 60 livres la pression exercée au niveau du cou.

Douleurs associées au cou-texto

Les mauvaises postures causées par l’utilisation des téléphones intelligents sont responsables de plusieurs douleurs au cou et au dos et associées au complexe de subluxation vertébrale. Des engourdissements aux bras et aux mains semblables au syndrome du tunnel carpien, des maux de tête et des douleurs près de l’omoplate sont aussi des symptômes fréquemment causés par le syndrome du cou texto. Enfin, le syndrome du « TEXT-neck » peut entrainer des conséquences plus graves, telles l’arthrose cervicale prématurée, les radiculopathies et les hernies discales cervicales.

Quoi faire, même si l’on n’a pas mal

Lorsque vous utilisez vos appareils électroniques, assurez-vous que votre colonne vertébrale demeure dans une position neutre. Que ce soit en position assise ou debout, utilisez vos bras pour placer votre appareil à la hauteur de vos yeux pour éviter de pencher la tête vers l’avant. L’utilisation d’un lutrin pour soutenir et surélever la tablette électronique est aussi un moyen efficace d’améliorer et maintenir une posture optimale. Le moyen le plus efficace de prévenir les douleurs associées au syndrome du cou-texto est de contrôler l’utilisation du téléphone intelligent pour des activités spécifiques. Planifiez un moment précis chaque jour où vous utiliserez vos appareils pour un temps limité, mais où leur utilisation sera efficace! Enfin, si vous êtes aux prises avec des douleurs au cou et au dos, de maux de tête et de problèmes que vous soupçonnez relié à une mauvaise posture, n’hésitez pas à consulter votre famille de chiropraticiens à Gatineau (secteur Hull) et à appliquer nos exercices (cliquez ici) pour retrouver et maintenir la mobilité du cou.

Faites vérifier l'état de santé de votre dos

Avec vos chiros à Gatineau, pour un dos en santé et entre bonnes mains!

Un article proposé par la 

Clinique chiropratique Gamelin

73 Gamelin, J8Y1V5
Gatineau , Québec

Références

  1. A comparison of muscle activity in using touchscreen smartphone among young people with and without chronic neck-shoulder pain. Xie Y, Szeto GP, Dai J, Madeleine P. Ergonomics. 2016;59(1):61-72.
  2. Head flexion angle while using a smartphone. Lee S, Kang H, Shin G. Ergonomics. 2015;58(2):220-6. doi: 10.1080/00140139.2014.967311.
  3. http://www.spine-health.com/conditions/neck-pain/how-avoid-text-neck-overuse-syndrome
  4. http://www.chiropratique.com
  5. https://www.perfectpatients.com/blog/

 

Menu