fbpx

Faire craquer ses articulations: bon ou mauvais ?

“Est-ce que faire craquer ses articulations (ex.: faire craquer ses doigts) est dangereux ? Est-ce que ça peut provoquer l’apparition d’arthrose ?” Ces questions nous sont fréquemment posées à notre clinique de Gatineau et sont souvent source de débat dans la population. Pour répondre à ces interrogations, nous devons d’abord comprendre comment est faite une articulation et d’où vient ce fameux bruit de craquement.

Anatomie d’une articulation

faire-craquer-ses-articulations-chiro-gatineau

L’articulation synoviale

Différents types d’articulations existent, mais celle qui nous intéresse ici est l’articulation synoviale. Cette dernière est normalement composée de 2 os dont les extrémités sont recouvertes d’un cartilage qui a la particularité d’être plus glissant qu’une patinoire de hockey. Ces 2 extrémités bougent ensemble de manière bien précise et sont maintenues ensemble par une capsule articulaire (ligaments). A l’intérieur de cette capsule, les 2 extrémités osseuses recouvertes de cartilage baignent dans un liquide appelé “synovie”, qui donne son nom à l’articulation. Autour d’une articulation s’attachent et/ou cheminent différents muscles, ligaments, tendons, vaisseaux sanguins et nerfs.

La cavitation

Lorsque vous faites craquer vos doigts, votre dos ou même lorsqu’un ajustement chiropratique est prodigué, le phénomène associé au bruit de “craquement” que vous entendez se nomme cavitation. La cavitation correspond à la formation d’une bulle de gaz carbonique (CO2) à l’intérieur de l’articulation. Lorsque l’envie vous prend de faire craquer vos articulations, les manœuvres que vous utilisez viennent la plupart du temps créer une tension au sein des ligaments et de la capsule qui maintiennent l’articulation ensemble. C’est à ce moment précis que, par une différence de pression, la bulle de gaz associée à la cavitation peut se former et produire un bruit de craquement.

Imagerie par résonance magnétique

Au printemps 2015, des chercheurs canadiens ont pu capter sur image par résonance magnétique (IRM) la formation de ce gaz associé à la cavitation.

Faire craquer ses articulations: bon ou mauvais ?

Le fait de faire craquer ses articulations est encore aujourd’hui le sujet de débats quant à son lien avec l’arthrose et l’arthrite. Dans la littérature scientifique, quelques recherches (Unger, 1998) (De Weber et al., 2011) ont étudié le sujet et en sont tous venus au même résultat: aucun lien n’existe entre l’arthrite/l’arthrose et le fait de faire craquer ses articulations.

faire-craquer-ses-articulation-hull

Vous faites “craquer” vos articulations ?

Cela étant dit, faire bouger des articulations peut être dangereux et il est fortement déconseillé de le faire soi-même. Faire craquer de manière répétée plusieurs fois par jour une articulation pendant plusieurs années peut amener une trop grande élasticité au niveau des ligaments qui stabilisent l’articulation. À la longue, vos articulations pourraient devenir hypermobiles, c’est-à-dire qu’elles pourraient bouger au-delà de la normale.

Faites confiance à votre famille de chiro à Gatineau

Les chiropraticiens sont les chefs de file dans les manipulations articulaires et le traitement des affections du système neuro-musculo-squelettique. Veuillez notez que seuls les chiropraticiens et les médecins (et les physiothérapeutes qui ont effectué une formation en manipulations articulaires) peuvent effectuer ce genre de traitement selon le Code des professions du Québec.

Faites vérifier l'état de santé de vos articulations

À Gatineau, la Clinique chiropratique Gamelin, pour un dos en santé et entre bonnes mains à Gatineau (secteur Hull)!

 

Un article proposé par la
Clinique chiropratique Gamelin
73 Gamelin, J8Y1V5
Gatineau , Québec
Menu