fbpx

L’art de pelleter de la neige!

pelletage-neige-pelleter-mal-dos-chiro-gatineau

L’arrivée de l’hiver est pour plusieurs un signe que le temps des fêtes et le temps des vacances hivernales approchent. Toutefois, l’hiver peut aussi être synonyme de temps froids, de bordées de neige et de pelletage. Tous les ans, plusieurs blessures et douleurs au bas du dos, aux épaules et au cou sont associées au pelletage et au déneigement. Cette tâche pourtant anodine peut avoir son lot de conséquences sur le corps lorsque mal exécutée. Les mouvements répétitifs et l’intensité avec laquelle le pelletage est exécuté sont souvent mis en cause dans les blessures associées au pelletage. Au même titre que « les voyages de paresseux » lorsqu’on transporte des objets lourds, travailler trop vite et forcer de manière inadéquate peut avoir des conséquences graves sur la santé de votre dos. Ainsi, nous vous proposons 6 conseils pour un pelletage de la neige en toute sécurité.

1- Utiliser une pelle adéquate

Comparable à toutes autres tâches, l’utilisation du bon outil facilite le travail. L’utilisation d’une pelle légère tout en étant faite de matériaux solides et ayant un poids d’environ 1,5 kg est recommandée. En termes de longueur, si vous placez la partie large de la pelle au sol, le manche devrait arriver à la hauteur de la poitrine. Avec une pelle de la bonne longueur et faite de matériaux adéquats, vous protégerez votre colonne vertébrale et vos épaules tout en favorisant une posture adéquate lors du pelletage.

2- Soulever des petites quantités de neige

Le pelletage de la neige est un exercice exigeant pour le corps. En effet, tout dépendant de la quantité de neige tombée, on calcule qu’une pelletée de neige pèse en moyenne 5 kg et que ce poids est déplacé toutes les 5 secondes. À ce rythme, un total de 70 kg de neige sont déplacés toutes les minutes. Si l’action est répétée pendant 15 minutes, cela représente 1000 kg! Vous comprendrez donc l’importance de forcer adéquatement et de pelleter de petites quantités de neige pour diminuer la charge exercée sur le dos. 

3- Pliez les genoux!

Afin de diminuer l’implication du dos lors de l’effort, il est recommandé de forcer avec les jambes. Pour ce faire, lorsque vous ramassez une pelletée de neige, pliez les genoux et gardez le dos droit. Dépliez les genoux en forçant avec les cuisses afin de soulever la neige, tout en gardant le dos bien droit. Contractez vos abdominaux en tout temps lorsque vous vous penchez et lorsque vous soulevez la neige.

4- Impliquer tout le corps

Trop souvent, lors du déneigement, nous avons tendance à tourner le tronc et à projeter la neige par-dessus notre épaule. Malheureusement, ce mouvement implique une torsion en plus de la charge inhabituelle imposée par la neige aux vertèbres et aux disques intervertébraux de notre dos. Afin de protéger votre dos, veillez plutôt à tourner le corps au complet lorsque vous déplacez la neige. Déposez ensuite la neige devant vous et non par-dessus votre épaule. Vous limiterez ainsi le plus possible les forces en torsion pouvant être responsable de blessures discales et de douleurs sciatiques.

5- Pousser ou soulever la neige?

Certaines pelles adaptées permettent de pousser la neige au lieu de la soulever de terre. La quantité de neige déplacée est la plupart du temps plus importante lorsque ce type de pelles est utilisé. Par conséquent, la charge déplacée est plus lourde. Nous vous suggérons d’appliquer les mêmes conseils qu’au point 4 si vous utilisez ce type de pelle. Notez toutefois que l’utilisation d’une souffleuse à neige permet de déneiger une plus grande surface de terrain avec moins d’effort. Il pourrait peut-être s’agir d’un investissement judicieux si la superficie à déneiger est importante.

6- Exercices et glace

En cas de douleur à la suite du pelletage, nous vous suggérons d’appliquer de la glace et d’exécuter les exercices suivants. Couchez-vous au sol et placez les jambes sur une chaise de sorte à avoir un angle de 90 degrés aux genoux et aux hanches. Adoptez cette position pendant cinq à quinze minutes. Cet exercice aide à soulager la pression et la fatigue cumulées par les efforts ou par les postures statiques adoptées durant la journée. Si les douleurs persistent au-delà de 3 jours, n’hésitez pas à consulter vos chiropraticiens.

 

exercice, relaxation bas du dos, chiropraticien, clinique de chiropratique, chiro, clinique, chiropratique, gatineau, hull, poelman, mal de dos, engourdissements, mal de tête

Exercice de relaxation lombaire

 

Faites vérifier l'état de santé de votre dos

Avec vos chiros à Gatineau, pour un dos en santé et entre bonnes mains!

Un article proposé par la 

Clinique chiropratique Gamelin

73 Gamelin, J8Y1V5
Gatineau , Québec

Photo credit: wenzday01 via VisualHunt / CC BY-NC-ND
Menu