L’influence de la température sur les douleurs articulaires, le sommeil et l’humeur

  1. Accueil
  2. Douleurs cervicales
  3. L’influence de la température sur les douleurs articulaires, le sommeil et l’humeur
changement-heure-raideurs-articulation-chiro-hull-gatineau-aylmer

Les effets de la température et du changement d’heure sur la santé sont bien réels.

Le changement d’heure et les variations de température caractéristiques de l’automne ont une influence sur notre santé. Connaissez-vous des gens en mesure de prédire la pluie et le beau temps en fonction des raideurs qu’ils ont aux genoux? Ou connaissez-vous plutôt des personnes dont le sommeil et l’humeur sont bouleversés chaque année au moment où l’on recule nos horloges pour passer à l’heure d’hiver? Ces effets sont réels et bien expliqués dans la littérature. Vos chiropraticiens à Gatineau (secteur Hull, Aylmer) vous résument le tout dans l’article qui suit.

Humeur, sommeil et changement d’heure

L’humeur et le sommeil sont des aspects de la santé humaine qui sont interreliés et qui ont le potentiel d’affecter grandement le quotidien d’une personne. Certains facteurs de risque semblent être associés aux perturbations de l’humeur et du sommeil dans la population:

  • les populations vivant loin de l’équateur (comme au Québec);
  • les femmes semblent plus affectées;
  • les antécédents familiaux.

Changement d’humeur et lumière du soleil

La sérotonine est le neurotransmetteur du bien-être et joue un rôle de premier plan au niveau de l’humeur chez l’humain. Bien que sécrétée en grande partie par nos intestins, la formation de la sérotonine se fait au niveau du cerveau lorsque la rétine de l’oeil est stimulée par la lumière du soleil (lire notre article sur le sujet). Ainsi, avec le changement d’heure et la diminution d’ensoleillement après l’équinoxe d’automne, la rétine est de moins en moins sollicitée par la lumière du soleil et la production endogène de la sérotonine diminue. Par conséquent, plusieurs aspects de la santé peuvent être affectés, notamment l’humeur, l’appétit et par ricochet le système musculo-squelettique. On parlera souvent de dépression saisonnière pour expliquer l’ensemble des effets du changement de température sur l’humeur. À noter que plusieurs facteurs peuvent influencer la production de sérotonine, notamment l’équilibre de la flore intestinale, certains facteurs génétiques ainsi que nos habitudes de vie.

Sommeil et changement de température

En l’absence de lumière, la glande pinéale sécrète normalement un neurotransmetteur que l’on nomme mélatonine. La mélatonine est le neurotransmetteur qui nous aide à nous endormir et à contrôler le rythme circadien (éveil-sommeil). Fait intéressant, la mélatonine est synthétisée au niveau du cerveau à partir de la sérotonine. Sachant qu’une diminution de l’exposition à la lumière du soleil diminue la production de sérotonine, par effet rebond, elle diminue aussi la production de mélatonine. Ce phénomène neurologique permet d’expliquer en partie pourquoi, durant l’hiver ou pour les gens qui travaillent dans un bureau sans fenêtres, les symptômes suivants peuvent apparaître:

  • fatigue;
  • diminution de l’énergie;
  • le système immunitaire défaillant;
  • changement au niveau de l’appétit.

Températures froides et douleurs articulaires

Avec l’arrivée du temps froid, certaines personnes souffrent davantage de raideurs et de douleurs aux articulations. Deux théories sont actuellement avancées pour expliquer ce phénomène:

  1. La première théorie avancée est en lien avec la pression atmosphérique. Les changements de pression atmosphérique peuvent entrainer une réponse inflammatoire au sein des articulations, notamment au niveau du liquide synovial. Cette réaction inflammatoire a le potentiel de créer de la douleur et de l’enflure aux articulations.
  2. La deuxième théorie propose qu’en présence de basse température, le corps ait tendance à rediriger le flot sanguin vers les organes et les systèmes essentiels à la survie. Dans ce cas, les extrémités (chevilles, genoux, épaules, etc.) verraient leur flux sanguin diminué en relation à un phénomène de vasoconstriction et ainsi provoquer des douleurs aux articulations.

Quoi faire si les changements de température vous affectent?

D’un point de vue thérapeutique, les chiropraticiens de la Clinique chiropratique Gamelin peuvent jouer un rôle essentiel dans le soulagement et la prévention des douleurs et raideurs articulaires et musculaires associées aux variations du climat. Sur les aspects métaboliques et viscéraux des changements de température, une consultation en psychologie, en nutrition ou en médecine pourrait aussi vous aider si les symptômes affectent votre quotidien. La luminothérapie semble aussi avoir des effets prometteurs. Ceci étant dit, vous pouvez jouer un rôle actif dans le traitement des symptômes associés aux changements de température et à la diminution d’ensoleillement. Voici nos conseils:

  1. Habillez-vous chaudement de la tête aux pieds, en utilisant plusieurs couches de vêtements au besoin;
  2. Faites des exercices d’étirement et d’échauffement pendant au moins 20 minutes tous les jours;
  3. Soutenez votre système immunitaire en consommant des aliments riches en vitamine D, dont notamment les champignons shiitake et l’huile de foie de morue. Une supplémentation en vitamine D pourrait aussi être une solution efficace et une consultation chez le médecin et/ou le nutritionniste pourrait être de mise.
  4. Ayez une alimentation variée riche en légumes et en poisson d’eau froide à chair grasse (saumon, truite, hareng, etc.) pour un apport optimal en acides gras essentiels (oméga-3, etc.) et en minéraux (magnésium, sélénium, vitamines, etc.);
  5. Évitez d’utiliser vos appareils électroniques dans l’heure avant de vous coucher et opter plutôt pour la lecture et la méditation;
  6. Sortez dehors tous les jours (en vous habillant en conséquence) et priorisez les activités où vous serez dans une pièce fenêtrée.

À propos de la Clinique chiropratique Gamelin

chiro-hull-gatineau-aylmer

La famille Poelman: une tradition d’excellence en chiropratique à Gatineau (secteur Hull).

Nous offrons une approche douce et axée sur le bien-être et un mode de vie sain : prendre soin de soi, bouger, bien se nourrir et adopter une attitude positive au quotidien. Notre équipe est composée des docteurs Clara, Nicholas et Hans Poelman, chiropraticiens, à votre service des familles de Gatineau depuis plus de 29 ans!

La température vous donne des raideurs articulaires?

Appelez-nous! Votre famille de chiros à Gatineau saura vous aider.

Références

  1. Datis Kharrazian, DHSc, DC, MS, DIBAK, Why Isn’t My Brain Working?: A Revolutionary Understanding of Brain Decline and Effective Strategies to Recover Your Brain’s Health, Elephant Press, May 2013.
  2. Dietary Sources and Bioactivities of Melatonin. Meng X, Li Y, Li S, Zhou Y, Gan RY, Xu DP, Li HB. Nutrients. 2017 Apr 7;9(4).
  3. Effects of Melatonin and Bright Light Treatment in Childhood Chronic Sleep Onset Insomnia With Late Melatonin Onset: A Randomized Controlled Study. van Maanen A, Meijer AM, Smits MG, van der Heijden KB, Oort FJ. Sleep. 2017 Feb 1;40(2).
  4. Prevalence of Circadian Misalignment and Its Association With Depressive Symptoms in Delayed Sleep Phase Disorder. Murray JM, Sletten TL, Magee M, Gordon C, Lovato N, Bartlett DJ, Kennaway DJ, Lack LC, Grunstein RR, Lockley SW, Rajaratnam SM; Delayed Sleep on Melatonin (DelSoM) Study Group. Sleep. 2017 Jan 1;40(1).
  5. The case for too little melatonin signalling in increased diabetes risk. Bonnefond A, Froguel P. Diabetologia. 2017 May;60(5):823-825. doi: 10.1007/s00125-017-4255-x. Epub 2017 Mar 17.
  6. Circadian Rhythm Dysregulation in Bipolar Spectrum Disorders. Alloy LB, Ng TH, Titone MK, Boland EM. Curr Psychiatry Rep. 2017 Apr;19(4):21.
  7. Chronic REM Sleep Restriction in Juvenile Male Rats Induces Anxiety-Like Behavior and Alters Monoamine Systems in the Amygdala and Hippocampus. da Silva Rocha-Lopes J, Machado RB, Suchecki D. Mol Neurobiol. 2017 Apr 28.
  8. Associations between vitamin D levels and depressive symptoms in healthy young adult women. Kerr DC, Zava DT, Piper WT, Saturn SR, Frei B, Gombart AF. Psychiatry Res. 2015 May 30;227(1):46-51. doi: 10.1016/j.psychres.2015.02.016. Epub 2015 Mar 5.
  9. Possible contributions of skin pigmentation and vitamin D in a polyfactorial model of seasonal affective disorder. Stewart AE, Roecklein KA, Tanner S, Kimlin MG. Med Hypotheses. 2014 Nov;83(5):517-25. doi: 10.1016/j.mehy.2014.09.010. Epub 2014 Sep 18. Review.
  10. Seasonal Affective Disorder: An Overview of Assessment and Treatment Approaches. Melrose S. Depress Res Treat. 2015;2015:178564. doi: 10.1155/2015/178564. Epub 2015 Nov 25. Review.
  11. Overcoming Seasonal Affective Disorder. Leahy LG. J Psychosoc Nurs Ment Health Serv. 2017 Nov 1;55(11):10-14. doi: 10.3928/02793695-20171016-03.
  12. Light Therapy for Depression, and Other Treatment of Seasonal Affective Disorder: A Systematic Review [Internet]. Swedish Council on Health Technology Assessment. Stockholm: Swedish Council on Health Technology Assessment (SBU); 2007 Dec.
  13. Environmental cold exposure increases blood flow and affects pain sensitivity in the knee joints of CFA-induced arthritic mice in a TRPA1-dependent manner. Fernandes ES, Russell FA, Alawi KM, Sand C, Liang L, Salamon R, Bodkin JV, Aubdool AA, Arno M, Gentry C, Smillie SJ, Bevan S, Keeble JE, Malcangio M, Brain SD. Arthritis Res Ther. 2016 Jan 11;18:7. doi: 10.1186/s13075-015-0905-x.
  14. The Influence of Weather Conditions on Joint Pain in Older People with Osteoarthritis: Results from the European Project on OSteoArthritis. Timmermans EJ, Schaap LA, Herbolsheimer F, Dennison EM, Maggi S, Pedersen NL, Castell MV, Denkinger MD, Edwards MH, Limongi F, Sánchez-Martínez M, Siviero P, Queipo R, Peter R, van der Pas S, Deeg DJ; EPOSA Research Group. J Rheumatol. 2015 Oct;42(10):1885-92. doi: 10.3899/jrheum.141594. Epub 2015 Sep 1.
Photo via VisualHunt
Menu